Écriture

on mélange (décidément ) tout

On (le Conseil Général) expose en ce moment le peintre Lawand à la collégiale Saint-Martin, à Angers : gros moyens, grosse promotion, affichage copieux, presse… empressée, évènements autour de l’exposition. On en attend beaucoup. Mais pourquoi donc exposer dans ce lieu encombré de toutes ces figures pieuses qui vous regardent de haut ?!Toutes ces saints, ces évêques, ces vierges, ces […]
Lire la suite

Atelier théâtre

Ne rêvons pas, on ne surprendra jamais un artiste et son lieu dans la vérité du moment de travail, dans son désordre, son chaos personnel et quotidien, à moins d’une visite parfaitement inopinée. Lorsque les visites d’atelier sont programmées, annoncées, planifiées, promotionnées, on sait alors (mais se l’avoue-t-on ?) que les ateliers ont été arrangés pour cela. On verra bien […]
Lire la suite

Cena, Dagen et le Vélosolex

Je me souviens qu’au lycée, lors des devoirs de dissertation, je me livrais avec quelques amis cancres à un jeu d’écriture qui consistait à introduire le plus souvent possible un mot n’ayant strictement rien à voir avec le sujet imposé. Par exemple : « Vélosolex », dans une analyse d’un texte de Ronsard… Nos exercices de style étaient évidemment sanctionnés sévèrement par […]
Lire la suite

les envahisseurs

Voici ce qu’on trouve ces jours-ci sur le blog de la Bibliothèque Universitaire d’Angers (c’est décidément une vraie mine d’énervements !) à l’adresse des étudiants : « Pour que l’art contemporain reste vivant, il faut bien sûr qu’il envahisse notre quotidien (et donc votre ville et votre BU) et qu’il s’installe dans les nouveaux médias » Au moins, cela a […]
Lire la suite

Cimaises et socles, le retour

Ne surtout pas se fier à l’affiche de « Triptyque », ensemble de 3 expositions sous titré « art contemporain Angers ». Affiche qui cadre parfaitement avec les codes du genre annoncé, couleurs acidulées pour une sorte d’installation sans aspérités, qui ressemble à un pot de peinture (ou de dentifrice ?) gonflable, renversé et perdant son contenu, peut-être gonflable aussi.. […]
Lire la suite

On mélange tout

On propose souvent aux artistes de s’associer à certaines manifestations ou évènements. Le mélange est tantôt surprenant, enrichissant, énervant, improbable ou décevant…Après quelques expériences, voici mes prochains choix ou non choix d’expositions (liste non exhaustive, à compléter au fur et à mesure) Livre & peinture : ouiPeinture & livre : ouiPeinture & vin : non, ça me saoûlePeinture et restauration […]
Lire la suite

Saint Mathurin/Loire : une artothèque associative

Samedi 17 octobre : de retour de l’inauguration de l’exposition collective présentant la nouvelle collection de l’artothèque de la galerie A Vous de Voir, à Saint Mathurin, j’ai envie d’en toucher quelques mots ici. Je le fais d’autant plus librement que je n’ai plus de responsabilités dans cette association. Visiter cette exposition en sachant qu’il s’agit d’une artothèque renouvelle peut-être […]
Lire la suite

A l’intention de mes invités au vernissage du 19 septembre 2009

exposition personnelle de la Grange Dîmière, à Angers-Beaucouzé : «par correspondance(s) peinture en compagnie de Ponge » « Bonjour à tous, Tout d’abord, je tiens à vous remercier de m’avoir fait l’amitié de venir ce soir, de suivre mon parcours, d’exposition en exposition, et pour certains d’entre vous, depuis fort longtemps !Je vis toujours le vernissage comme un exercice difficile, un […]
Lire la suite

La Cuisine, exposition à la Bibliothèque Universitaire d’Angers,

à la Galerie 5, jusqu’au 31 octobre 2009 Selon la presse, un «collectif» (groupe en langage AC(1)) s’est réuni dans une cuisine (laquelle ?) pour élaborer cette exposition. Un thème a été lancé (par qui ?) pour réunir tout ce beau monde de l’art contemporain, afin de justifier le regroupement : le langage. Je reste sans voix devant l’originalité, l’avant-gardisme […]
Lire la suite

ARTICLE PREMIER

Tout m’énerveLe titre de Georges Picard (Ed. Corti), était bien prometteur. J’achète souvent des livres sur un coup de titre. Là, aussitôt commencé, aussitôt déçu. Ce livre m’a énervé, précisément parce qu’il ne l’était peut-être pas assez, et que l’excellent titre me semblait gâché. Je me suis alors promis d’écrire mon propre « tout m’énerve », sans savoir précisément sous […]
Lire la suite