légitimité

Connexion particulière

 Avertissement : je propose une nouvelle orthographe au mot artiste, afin d’interroger dès sa lecture la légitimité des autoproclamés, des désignés, des cooptés, des nommés, des primés, des décorés, des subventionnés, des adhérents, des affiliés, des associés, et de moi-même. Une nouvelle orthographe à la forme inédite puisqu’elle associerait lettres et signe typographique soudés dans le même vocable, sans aucune […]
Lire la suite

Pour qui se prend-on ?

Les domaines artistiques ont la vertu de soulever questions larges et proposer réponses libres, diffuses et incertaines, l’ensemble évoluant entre des bords vivants et sensibles, sans généralités, questions et réponses essentiellement attachées à l’individu et à sa personnalité, et non à des injonctions de quelques bien-pensants à notre place. Partons cette fois d’une anecdote : la visite récente de l’ « exposition nationale […]
Lire la suite

L’avenir nous le dira (chapitre 2)

(suite de l’article du 18/10/2014) Aujourd’hui, une nouvelle équipe dirige la galerie associative du petit village au bord du fleuve. Le vieux peintre un peu célèbre n’est plus de ce monde, les quelques artistes éparpillés dans la commune ne font plus parler d’eux, ou sont partis vers d’autres destins. L’artiste fondateur de la galerie associative, devenu observateur,  regarde avec inquiétude […]
Lire la suite

Faute de dessin

Agacé, affligé, mais pas étonné par la visite récente d’expositions locales. En premier lieu :                —Tu exposes quoi ?—Un portrait à l’aquarelle. —Ah ? Tu as fait poser qui ?—Personne, je l’ai fait d’après une photo. —Ah ! Ni portrait, ni aquarelle, alors. Une tête colorée, si tu veux… Il y a dans nos provinces des artistes-enseignants qui, avec un […]
Lire la suite

En toute prétention

  Les paroles prononcées lors du vernissage de ma dernière exposition font encore des vagues, deux mois plus tard, dans le petit monde du barbouillage angevin (voir article ici). Ce soir-là, au milieu d’un long exposé destiné à donner un historique et des propositions de lectures de mon propre barbouillage,  j’avais fait  part publiquement mais en quelques mots seulement de […]
Lire la suite

Vrai du faux

  Pour faire suite à l’article précédent (“pas volé”), et pour en terminer sur ce sujet (j’espère, à moins d’un nouvel énervement), je me demande quelles mouches piquent donc ces gens qui se font fort aujourd’hui  d’enseigner le dessin ou la peinture sous prétexte qu’ils ont pu exposer une ou deux images dans la première foire aux tableaux venue, et […]
Lire la suite

Tenir boutique

Non, ce blog n’est pas fermé. Il était dit, dès l’article premier, que la parution des articles serait aléatoire, sans idées préconçues sur les raisons qui pourraient être sources d’irrégularité. Je préfère ne pas écrire plutôt qu’écrire par obligation. Par ailleurs, ne pas publier d’article ici ne signifie pas ne pas écrire. Je ne ressens pas la nécessité de publier […]
Lire la suite

L’art balnéaire

L’estivant doit-il mettre son goût en vacances ? Doit-il, le temps de ses congés et lors de ses voyages d’agrément, cesser de faire fonctionner son esprit critique et son intelligence ? C’est en tous cas ce que semblent croire les innombrables galeristes ou artistes improvisés qui ici, dans mon île (on a tôt fait de s’approprier les lieux qu’on aime), […]
Lire la suite

Harouel, ou la (très) grande falsification

Peut-on souhaiter la mort d’un livre ? Le pilon, et le plus vite possible, c’est tout ce que je souhaite à “la grande falsification” de Jean-Louis Harouel. Un tel tissu de contre-vérités historiques (de l’art) et de positions autant primaires qu’extrémistes ne mérite pas mieux, à mes yeux. Pourtant, j’apprécie en général les essais, analyses, pamphlets, charges, traitant de l’art […]
Lire la suite