écrits d’artistes

idées courtes # 27

Aucune décantation de la pensée dans la critique immédiate, dans la réaction à chaud, le commentaire impulsif. Je préfère monter (ou descendre) les escaliers. La santé avant tout. * On peut apprendre à peindre, mais on ne peut apprendre la peinture.   * Mon ancienne devise : travailler, pas produire (A) Ma nouvelle : tant bien que mal (B) Ma prochaine : B + […]
Lire la suite

idées courtes # 26

Le silence est parfait, on entend les mouches ne pas voler.     *   Tourner sept fois son pinceau dans… * L’encre ne cache rien, ne ment jamais, on y décèle absolument tout, le geste, la reprise, l’intention, l’hésitation, l’élan, la peur. On peut même y lire l’avenir. * Le vent souffre * Des clés pour la peinture ? Point trop […]
Lire la suite

idées courtes # 25

Edward Hopper, pour peindre en 1963 sa toile Sun in an empty room, aurait-il lu l’aphorisme de Lichtenberg J 330, écrit vers 1790 ? * Je viens d’un milieu défavorisé : mon père était médecin militaire et fervent catholique. * Au diable les faux verts. * Regarder un tableau ? Non, chercher à l’élucider, plutôt. * J’attends d’une peinture qu’elle ne soit pas […]
Lire la suite

idées courtes #24

Dessiner, peindre ? Tout remettre à plat. *   Pour la sécurité routière, une journée classée noire ne laisse rien présager de bon. A l’atelier, mes journées noires sont celles de l’encre et semblent  toujours prometteuses. Ce qui ne les empêche pas d’être les plus dangereuses, elles aussi.  * Cent fois l’ombrage sur le métier. * Je dois m’arranger désormais avec […]
Lire la suite

Le ciel t’aidera

Se placer sous le ciel nuageux et s’y attarder pour le dessiner ou le peindre est sans doute à la fois une épreuve et un excellent moyen pour saisir la temporalité de la peinture, l’enjeu de la durée qu’elle représente et sa représentation même. Expérience simple, unique et tellement déroutante que celle de s’asseoir avec son carnet à l’aplomb d’un […]
Lire la suite

Idées courtes #21

Autrement dit, c’est en peignant que l’on devient apprenti. * A chacun son objectivité. * Très tôt dans ma carrière, j’ai reçu le titre honorifique de peintre désarmé. Mais aujourd’hui encore, cela n’est pas officiel. * L’île, mon autre atelier. *    Les liaisons malheureuses cent-z-euros et vingt-z-euros fusent partout depuis l’apparition de notre nouvelle monnaie. Grande surprise l’été dernier, […]
Lire la suite

Au travail

Les jonchées (étude)  Encre et acrylique sur papier quotidien,   175 x 60 cm (mur) et environ 80 x 60 cm (sol) Les carnets parfois datés en témoignent : je tente depuis des années, de fait depuis que mes arbres ont atteint taille et densité de feuillage conséquentes, de traduire l’impression et l’émotion indicibles éprouvées chaque automne par la tombée soudaine des […]
Lire la suite

À nos souhaits

L’année qui commence sera bonne et mauvaise, elle sera violente et douce, grise et colorée, terrible et limpide, qui sait ? Entière ou inachevée ? Cette tradition imposée d’un échange de joyeux vœux à date fixe (on se souhaite la bonne année) risque pourtant de blesser ceux qui cachent des difficultés, des solitudes, des frustrations, de nous ramener dans certaines circonstances maladroitement […]
Lire la suite

D’un bord l’autre

Existe-t-il meilleure métaphore pour évoquer ce qu’en peinture on pourrait nommer la bordure, ou encore le contour ? Pour l’évoquer et de là ouvrir un vaste champ de pistes picturales, autant pour le peintre que pour l’observateur ? La bordure, par nature et contrairement à une idée reçue (de qui ?), n’est pas le contour de l’objet (l’objet pouvant être un objet […]
Lire la suite

Idées courtes #20

Concert impromptu en plein air, ville du sud, l’été : place ombragée, douceur d’une fin d’après-midi, duo de harpe et de voix claire, on ressent comme une chance d’être là à ce moment-là. Une famille de pigeons s’envole des arbres, en applaudissant.  * Effet contraire : trop d’hospitalité me met mal à l’aise. * Bien des gens rencontrés et avec qui je […]
Lire la suite