création

Objection de culture

Coïncidence : mes lectures me portent en même temps vers Asphyxiante culture de Jean Dubuffet et Marcher jusqu’au soir, dernière livraison de Lydie Salvayre. Coïncidence élargie ? Je goûte ces deux textes au moment même où mes énervements me portent une fois de plus vers l’envahissement croissant d’évènements (dits) culturels officiels, qui m’apparaissent en réalité comme le détournement de la véritable pensée […]
Lire la suite

Des deux mains

Je pétitionne rarement, voire jamais. Non pas que je me désintéresse des questions soulevées par certaines requêtes, mais je suis souvent retenu par une impression de militantisme aveugle ou alors, même si l’idée générale me touche, certains points particuliers me heurtent qui m’empêchent d’adhérer totalement. Autrement dit, jamais une pétition ne m’a convaincu pleinement, jusqu’à ce jour récent où je […]
Lire la suite

le vent pourtant

  Le vent souffre de nous voir passer de là vers au-delà, il souffre sur nos cimes Il souffre et grince de nos gonds arrêtés                     soulève nos oublis pour voir si Il souffre d’une force deux moins une ou trois moins un etc. à tout le moins, jusqu’à la tempête Il souffre et dépose les débris de peau ou […]
Lire la suite

C’est à dire

Coupés du bleu brûlant d’un sable Vert-gris sonore ou froissé, orangé moite, noir d’or, pourquoi pas Viendront si l’on veut Là où l’on n’attendait personne Un violet liquide puis parfumé, une ocre ventée d’airs lointains, un rouge tiré au clair, sabré, coulant sur le dos, fait mine de ne pas savoir La brèche Mauvaise vie d’artiste ou vie d’artiste mauvais, […]
Lire la suite

Au travail

Les jonchées (étude)  Encre et acrylique sur papier quotidien,   175 x 60 cm (mur) et environ 80 x 60 cm (sol) Les carnets parfois datés en témoignent : je tente depuis des années, de fait depuis que mes arbres ont atteint taille et densité de feuillage conséquentes, de traduire l’impression et l’émotion indicibles éprouvées chaque automne par la tombée soudaine des […]
Lire la suite

Etat des lieux

Ce que je crois, s’il y a projet de peinture : il nous faudrait envisager, aborder et peindre chaque toile pour qu’elle devienne un lieu, et non pour qu’elle ressemble à un lieu. C’est la condition pour que nous puissions la laisser filer ensuite au regard de l’autre et rendre possible la rencontre éventuelle . Mais quel lieu ? Un […]
Lire la suite

Meilleur vœu

  Voir et comprendre pour aussitôt perdre et se perdre, sentir, ressentir, pressentir, sans jamais tout à fait assentir, discerner, goûter, réfléchir, penser surtout inventer d’après les autres et le monde autour, pour être soi mais seul donc vivant et transmettre   pour nous entourer, nous chercher, nous ouvrir et ne pas nous trouver, surtout pas   résister, parfois fuir […]
Lire la suite

idées courtes #10

“Je t’ai à l’œil”, dit l’artiste au monde qui l’entoure. * D’ou vient l’idée, de quel produit  ? De la mescaline, de la poudre, de l’herbe, du vin, de l’acide ? Peut-être.D’un travail incessant, c’est certain. * Tous ceux dont le chien se fera écraser un vendredi 13 deviendront superstitieux. * D’où vient l’idée ? me/se demande-t-on souvent. Peut-être des […]
Lire la suite

Emploi du temps

…/dois écrire  un mail à la rédaction du journal pour relancer après l’envoi du carton d’invitation je n’ai pas eu de retour/pas fini les trois dernières toiles exposition commence dans moins de dix jours elles ne se laissent pas faire/demain retenir camion pour transport des toiles même les pas sèches calculer le volume nécessaire si je prends les panneaux modulables/quoi […]
Lire la suite

Au quotidien

Ne compte plus les jours passés dans l’atelier à tourner autour de l’idée. Des notes d’origine ai pu tirer un grand papier à l’échelle un de la toile pré-vue. Autrement dit un brouillon de 2.20 x 1.50 m qui augmente tellement les surfaces initiales de ma pauvre page de carnet d’études que suis perdu. Complètement dérouté égaré devant cette grande […]
Lire la suite