peinture

idées courtes # 27

Aucune décantation de la pensée dans la critique immédiate, dans la réaction à chaud, le commentaire impulsif. Je préfère monter (ou descendre) les escaliers. La santé avant tout. * On peut apprendre à peindre, mais on ne peut apprendre la peinture.   * Mon ancienne devise : travailler, pas produire (A) Ma nouvelle : tant bien que mal (B) Ma prochaine : B + […]
Lire la suite

idées courtes #24

Dessiner, peindre ? Tout remettre à plat. *   Pour la sécurité routière, une journée classée noire ne laisse rien présager de bon. A l’atelier, mes journées noires sont celles de l’encre et semblent  toujours prometteuses. Ce qui ne les empêche pas d’être les plus dangereuses, elles aussi.  * Cent fois l’ombrage sur le métier. * Je dois m’arranger désormais avec […]
Lire la suite

Tête baissée

Le premier mouvement d’une peinture, le premier jet, c’est celui qui permet, lorsqu’une idée germe, qu’une vision survient, d’en concrétiser le plus vite possible l’image pour qu’elle ne disparaisse pas dans les vapeurs de l’oubli. Il y a une urgence, peu importent outils et supports, ils feront l’affaire pourvu que l’on prenne note. Est-on spontané, à ce moment précis du […]
Lire la suite

Idées courtes #21

Autrement dit, c’est en peignant que l’on devient apprenti. * A chacun son objectivité. * Très tôt dans ma carrière, j’ai reçu le titre honorifique de peintre désarmé. Mais aujourd’hui encore, cela n’est pas officiel. * L’île, mon autre atelier. *    Les liaisons malheureuses cent-z-euros et vingt-z-euros fusent partout depuis l’apparition de notre nouvelle monnaie. Grande surprise l’été dernier, […]
Lire la suite

Au travail

Les jonchées (étude)  Encre et acrylique sur papier quotidien,   175 x 60 cm (mur) et environ 80 x 60 cm (sol) Les carnets parfois datés en témoignent : je tente depuis des années, de fait depuis que mes arbres ont atteint taille et densité de feuillage conséquentes, de traduire l’impression et l’émotion indicibles éprouvées chaque automne par la tombée soudaine des […]
Lire la suite

D’un bord l’autre

Existe-t-il meilleure métaphore pour évoquer ce qu’en peinture on pourrait nommer la bordure, ou encore le contour ? Pour l’évoquer et de là ouvrir un vaste champ de pistes picturales, autant pour le peintre que pour l’observateur ? La bordure, par nature et contrairement à une idée reçue (de qui ?), n’est pas le contour de l’objet (l’objet pouvant être un objet […]
Lire la suite

Point cardinal

Chaque jour au matin j’y reprends le fil, entre les accotoirs blanchis au soleil, souillés d’encre et de peinture, patinés gris du frottement des mains maculées impatientes ou crispées, parfois jusqu’aux avant-bras. Tapi dans un recoin de l’atelier, à quelques pas du poêle, orienté diagonalement vers le pignon ouest — haut et large mur consacré au travail vertical, comme bon […]
Lire la suite

L’espoir fait dépenser

Je connais des artistes qui font plus d’efforts pour se montrer que pour travailler. Ceux-là sans doute qui vont tomber dans le panneau des propositions de communication qui inondent les boîtes à lettres électroniques et postales dès lors que l’on est répertorié dans un site web ou repéré dans une exposition. Récemment, on (la responsable d’une vague association de malpeignants) […]
Lire la suite

Etat des lieux

Ce que je crois, s’il y a projet de peinture : il nous faudrait envisager, aborder et peindre chaque toile pour qu’elle devienne un lieu, et non pour qu’elle ressemble à un lieu. C’est la condition pour que nous puissions la laisser filer ensuite au regard de l’autre et rendre possible la rencontre éventuelle . Mais quel lieu ? Un […]
Lire la suite

idées courtes #15

Peindre aujourd’hui est un acte de résistance. * Envisager des possibles dans un simple regard. * Peintre de chevalet pour l’huile, peintre de tapis pour l’encre. * Le clavier aura raison du cal de l’écrivain.   * Sur mes doigts de peintre, le jaune de la nicotine a été très tôt remplacé par le noir de l’encre. * Nous n’irons […]
Lire la suite