aphorismes

idées courtes # 25


Edward Hopper, pour peindre en 1963 sa toile Sun in an empty room, aurait-il lu l’aphorisme de Lichtenberg J 330, écrit vers 1790 ?
*
Je viens d’un milieu défavorisé : mon père était médecin militaire et fervent catholique.
*
Au diable les faux verts.
*
Regarder un tableau ? Non, chercher à l’élucider, plutôt.
*
J’attends d’une peinture qu’elle ne soit pas attendue.
*
Un lieu commun sur le travail du peintre : il faut savoir s’arrêter. Plus généralement, et on en parle moins, il faut savoir continuer.
*
Une supposée idole fabriquée par les médias meurt comme tout le monde. Les journaux imbéciles titrent indécemment : « La France pleure ». Pas moi, je suis sec, j’ai donné ailleurs, quand cela valait la peine.
*
Pendant les travaux le tableau reste ouvert.
*

Un chanteur transpirant meurt. Je suis triste. D’entendre ce vacarme obscène, de constater que nos vies seraient donc si vides qu’il nous faudrait les remplir par l’idolâtrie.
*

Je parle à peu près correctement le français, je m’arrange avec l’espagnol, je baragouine l’anglais. En revanche, je maîtrise parfaitement le silence.
*
Les rescapés d’une catastrophe remercient leur dieu de les avoir épargnés. Ils ne pensent pas à lui reprocher de l’avoir provoquée.
*
Visite d’atelier : âmes sensibles bienvenues. 
*

Did you like this? Share it!