Le blog

On mélange tout

On propose souvent aux artistes de s’associer à certaines manifestations ou évènements. Le mélange est tantôt surprenant, enrichissant, énervant, improbable ou décevant…Après quelques expériences, voici mes prochains choix ou non choix d’expositions (liste non exhaustive, à compléter au fur et à mesure) Livre & peinture : ouiPeinture & livre : ouiPeinture & vin : non, ça me saoûlePeinture et restauration […]
Lire la suite

Saint Mathurin/Loire : une artothèque associative

Samedi 17 octobre : de retour de l’inauguration de l’exposition collective présentant la nouvelle collection de l’artothèque de la galerie A Vous de Voir, à Saint Mathurin, j’ai envie d’en toucher quelques mots ici. Je le fais d’autant plus librement que je n’ai plus de responsabilités dans cette association. Visiter cette exposition en sachant qu’il s’agit d’une artothèque renouvelle peut-être […]
Lire la suite

A l’intention de mes invités au vernissage du 19 septembre 2009

exposition personnelle de la Grange Dîmière, à Angers-Beaucouzé : «par correspondance(s) peinture en compagnie de Ponge » « Bonjour à tous, Tout d’abord, je tiens à vous remercier de m’avoir fait l’amitié de venir ce soir, de suivre mon parcours, d’exposition en exposition, et pour certains d’entre vous, depuis fort longtemps !Je vis toujours le vernissage comme un exercice difficile, un […]
Lire la suite

La Cuisine, exposition à la Bibliothèque Universitaire d’Angers,

à la Galerie 5, jusqu’au 31 octobre 2009 Selon la presse, un «collectif» (groupe en langage AC(1)) s’est réuni dans une cuisine (laquelle ?) pour élaborer cette exposition. Un thème a été lancé (par qui ?) pour réunir tout ce beau monde de l’art contemporain, afin de justifier le regroupement : le langage. Je reste sans voix devant l’originalité, l’avant-gardisme […]
Lire la suite

ARTICLE PREMIER

Tout m’énerveLe titre de Georges Picard (Ed. Corti), était bien prometteur. J’achète souvent des livres sur un coup de titre. Là, aussitôt commencé, aussitôt déçu. Ce livre m’a énervé, précisément parce qu’il ne l’était peut-être pas assez, et que l’excellent titre me semblait gâché. Je me suis alors promis d’écrire mon propre « tout m’énerve », sans savoir précisément sous […]
Lire la suite